Ligue Nationale Alzheimer Liga ASBL/vzw/VoG

Martine a un papi bizarre : une édition spéciale

Le 21 septembre prochain a lieu la 25e Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. À cette occasion, la Ligue Nationale Alzheimer Liga ASBL/vzw/VoG lance une campagne de sensibilisation autour de son numéro d’appel gratuit 0800 15 225 destinée au grand public, aux professionnels, aux patients et à leurs proches. Pour ce faire, elle fait appel à une jeune héroïne qui nous a accompagnés tout au long de notre enfance et qui continue à faire partie de la vie de nos enfants : Martine.

Martine a un papi bizarre

Martine adore son papi, ils passent beaucoup de temps ensemble, ils s’amusent, ils jouent, jusqu’au jour où son papi a des trous de mémoire… Au travers d’une édition spéciale sur le maladie d’Alzheimer, nous suivons les aventures de la petite fille qui s’inquiète des oublis récents et des changements de comportement de son papi jusqu’à l’annonce de sa maladie.

Qu’est-ce qui arrive à Papi ? Est-ce qu’il a mal ? Est-ce qu’il souffre ? Est-ce qu’il m’aime encore ? Est-ce qu’il va guérir ?… Toutes des questions face auxquelles, petits et grands se retrouvent parfois confronter.

Retenez ce numéro : 0800 15 225

Bien souvent incomprises, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer se retrouvent isolées, livrées à elles-mêmes. C’est pourquoi la Ligue Nationale Alzheimer Liga lance aujourd’hui une campagne autour de son numéro gratuit, accessible à tous, 7/7.

Vous avez des questions ? Vous ne savez plus très bien quoi faire ? Vous avez besoin de parler, d’échanger avec des écoutants. Un seul numéro : 0800 15 225.

Être bien informé pourrait faciliter le diagnostic précoce et permettre de mieux vivre avec la maladie.

Où commander le livre Martine a un papi bizarre ?

L’édition spéciale Martine a un papi bizarre est mise en vente dès le 20 septembre sur notre site internetet au prix de 6€ (+ frais de port : 2€). Il sera également possible de le commander via le numéro gratuit 0800 15 225. Le produit de la vente servira à renforcer l’aide et le soutien aux personnes atteintes d’une démence et à leurs proches, mais aussi à favoriser une approche plus humaine de la maladie d’Alzheimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code